Camille Baugrand

Camille Baugrand

Promotion 2016/17

J’ai voulu intégrer l’Atelier du Griffon pour pouvoir toucher plus d’artistique afin de me lancer dans ce domaine et pouvoir avoir de vraies bases professionnelles. C’est une année qui nous permet de toucher 
différentes matières, d’avoir un panel et d’être vraiment complet en tant que professionnel par la suite. 

C’est la seule école qui propose toutes ces matières condensées en neuf mois. Quand on sort, même si on n’est pas des professionnels, qu’il y a encore du travail à accomplir, on a de très bonnes bases. L’école est très bien cotée donc cela permet d’accéder à beaucoup de choses ainsi que d’accumuler les expériences.

On a des stages et beaucoup d’événements auxquels participer, cela permet de mixer école et entreprise, et donc de ne pas faire que de la théorie ce qui est top.

 

Céline Darthenucq

Promotion 2016/2017

Intégrer l’Atelier du Griffon représente l’aboutissement d’un rêve. Il y a plus de dix ans, à la fin de mes études classiques de coiffure, je voulais être coiffeuse / maquilleuse dans le spectacle. Ce à quoi on m’a toujours répondu « Il n’y a pas d’écoles, si tu veux travailler dans le spectacle il faut déjà passer un CAP esthétique »… et pour moi, c’était hors de question ! 

J’ai poursuivi dans la coiffure. Il y a un an j’ai été en arrêt : j’ai donc effectué des recherches et j’ai trouvé cette école. Mon rêve devient réalité.

Ce que j’ai appris à l’école, ce n’était que du nouveau. Tout m’a plu. On a touché du doigt toutes les facettes de coiffeuse / maquilleuse de spectacle et c’était merveilleux, autant en perruque qu’en maquillage. 

Je pratique la coiffure depuis 17 ans mais tout ce que propose la formation n‘ à rien à voir avec toutes les connaissances du métier que j’avais. Elle se sont rajoutées à celles-ci.

J’ai énormément apprécié la spécialité perruque. Je souhaite travailler dans le domaine de la comédie musicale, où on travaille beaucoup avec. J’ai aussi énormément apprécié mon stage à l’Opéra de Lyon. 

 

celine darthenuck
GLADYS MATHAN

Gladys Mathan

Promotion 2016/17

Cette année au Griffon a été une découverte en termes de productivité,  je ne savais pas que j’étais capable de fournir autant de travail ! 

Quand on est passionné, on se donne à fond et ce que l’on produit devient une récompense personnelle. Cela m’a apporté du plaisir au niveau de la 
réussite de certains projets.

J’éprouve énormément de reconnaissance vis-à-vis de cette école qui est très renommée par rapport aux autres établissements qu’on peut trouver en France.

Les stages proposés nous permettent d’apprendre beaucoup de choses en dehors de ce qui est déjà vu à l’école. 

Le concours Makeup Forever, par exemple, était super intéressant !
Il y a tellement de projets qui m’ont plu que je ne sais pas lequel choisir !

Noémie Vargas

Promotion 2016/2017

Avant de m’inscrire, j’ai d’abord participé à l’Atelier Découverte proposé par l’Atelier du Griffon, afin de voir à quoi j’allais être confrontée.

On a touché à toutes les matières qu’on allait avoir, c’est-à-dire perruque, initiation à l’implantation, effets spéciaux avec Julien, maquillage beauté avec Camille… pour acquérir des bases partout. J’ai adoré ! Suite à cela j’ai passé un entretien et j’ai déposé ma candidature.

Je trouve magique le fait de pouvoir mettre en valeur le maquillage d’une personne. Prendre ce qui est beau chez elle et apporter ce petit quelque chose qui manque... Sublimer une femme ou un homme, c’est vraiment intéressant. 

J’apprécie aussi beaucoup la coiffure artistique. Toute la partie créative et manuelle, c’est quelque chose que j’adore, tout comme les effets spéciaux.

noemie vargas
rebecca barrault

Rebecca Barrault

Promotion 2016/17

L’Atelier du Griffon était pour moi une reconversion professionnelle. J’étais dans le domaine de la communication avant, et le maquillage était un rêve de toujours. J’ai dû me pencher sur toutes les écoles de maquillage à Lyon et l’Atelier du Griffon était celle qui correspondait le plus à ce que je voulais faire. La plus complète puisqu’on fait de la coiffure, du maquillage, des effets spéciaux, etc. Ça correspondait exactement au caractère polyvalent que je souhaitais donner à mon profil. 

Ce qui m’a le plus plu à l’Atelier du Griffon, c’est le maquillage, de toute évidence. C’est une passion depuis toujours donc ce n’était pas très surprenant mais ce qui est intéressant c’est que je me suis tout de même découvert des atomes crochus avec la coiffure et les effets spéciaux. Je n’étais pas du tout impliquée dans ces domaines avant, et cette 
année nous avons eu de très bons professeurs qui ont réussi à développer cette sensibilité chez moi. 
Ce qui est bien à l’Atelier du Griffon, c’est que c’est assez large, en 
arrivant on ne sait pas forcément ce qui va nous plaire, on a des idées reçues… et finalement on se rend compte qu’il y a plein d’autres choses à découvrir !

J’ai eu l’opportunité de travailler sur un tournage avec mes professeurs en effets spéciaux et c’était vraiment l’expérience qui a révélé quelque chose chez moi.
C’était un teaser pour une série et notre travail n’impliquait pas seulement l’utilisation d’effets spéciaux et de maquillage. C’était passionnant et j’ai pu découvrir l’ambiance d’un tournage que je ne connaissais que très peu.

J’ai pu faire des stages à l’Opéra et c’était aussi très enrichissant. J’ai trouvé l’expérience particulièrement formatrice.