Cécile Perrottet est la responsable des centres de formation de l'Atelier du Griffon et de l'ISEC. Elle a accepté de revenir pour nous sur son rôle et sur sa vision pédagogique au sein de l'Atelier. 

ISEC : Pouvez-vous vous présenter ? Quel est votre parcours ?
Cécile Perrottet (CP) : Je suis Cécile Perrottet, directrice des écoles ISEC et Atelier du Griffon.
Pendant 12 ans, j’ai travaillé dans un centre de formation d’apprentis en coiffure et j’ai eu la responsabilité d’une annexe du centre de formation dans le 16e arrondissement durant 5 ans, où j’ai eu l’opportunité de développer  la coiffure et l’esthétique.
 

ISEC : Comment voyez-vous votre rôle de directeur ?
CP :
En premier lieu, c’est d’organiser le centre de formation autour de l’apprenant et de son bien être. Je réponds également aux interrogations, aide les apprenants dans leurs démarches de recherche d’entreprises. Également donc, mon rôle est aussi de répondre aux entreprises qui recherchent soit des stagiaires, soit des apprenants, soit éventuellement des futurs salariés. 
 

ISEC : Pouvez-vous nous parler de l’Atelier du Griffon ?
CP :
L’Atelier du Griffon est une école qui propose une formation pointue et extrêmement complète sur les arts du spectacle en alliant le maquillage (scénique, effets spéciaux…) mais également le travail des cheveux à travers l’apprentissage de l’art de la perruquerie, ainsi que la coiffure historique et artistique. Il s’agit de la formation en 1 an de Maquilleur Perruquier Plasticien (Titre RNCP) 

ADG
 

ISEC : Quelle est votre politique de développement et d’apprentissage ?
CP :
Il s’agit d’un développement axé sur des formations courtes en perfectionnement, sur du maquillage spécifique ou de la coiffure événementielle. Nous proposons également des formations de mise à niveau et de découverte du métier et/ou de la formation. Je pense notamment à la mise à niveau coiffure pour les élèves de l’Atelier du Griffon ainsi qu’aux après-midis découverte pour l’ISEC.
 

ISEC : Quelles-sont vos attentes concernant votre équipe pédagogique ?
CP :
J’attends surtout qu’elle m’apporte de l’expertise, une parfaite connaissance des techniques et des savoir-faire. Également, qu’elle soit à l’écoute des apprenants et qu’elle n’hésite pas à reprendre régulièrement les techniques lorsque le besoin s’en fait ressentir, afin de diminuer au maximum les difficultés que peuvent rencontrer les apprenants. 
 

ISEC : Quels sont les projets de l’Atelier ?
CP :
 Comme chaque année, les défilés ! Autour de 2 thématiques, les élèves doivent élaborer des réalisations. Ainsi, il y a le défilé artistique et le défilé historique. Ces défilés constituent le point d'orgue et la finalité de leurs apprentissages.
L'année sera également ponctuée d'interventions de professionnels, de périodes de stages, de participations à des salons et événements en tout genre...
 

ISEC : Quels conseils donneriez-vous aux étudiants ?
CP :
De s’ouvrir sur l’extérieur ! De tout mixer ! Je leur conseille de regarder des tutoriels, d’observer, de se rendre à des concours, de se diriger vers l’événementiel, car aujourd’hui beaucoup d’offres proviennent de ce secteur... Il faut essayer de s’ouvrir sur le monde et d’être curieux !